recettes de courgettes

La gestion de patrimoine et de fortune

Bienvenue sur le site spécialisé de gestion de patrimoine ! Nous avons toutes les informations utiles pour que vous puissiez gérer aux mieux votre capital. Conseils et liens utiles ne sont qu'une partie des choses indispensables que vous trouverez ici.

Protéger son patrimoine grâce aux métaux or et argent

Introduction
Longtemps utilisée comme monnaie d’échange, l’argent mais aussi l’or, ont petit à petit été remplacés par la monnaie fiduciaire.

Cependant, étant une ressource limitée, ces 2 métaux précieux jouissent d’une grande stabilité dans le temps; ceci contrairement à la monnaie fiduciaire qui peut être émise en grande quantité par un État. Toutefois la valeur de cette monnaie papier est fortement corrélée à l’État émetteur et à la confiance du public, ce qui peut amener une grande volatilité.

Inflation
Le renchérissement du coût de la vie fait perdre de la valeur à votre patrimoine; en effet, les prix des biens de consommation augmentant chaque année, une somme d’argent de plus en plus importante est nécessaire pour s’acheter les mêmes choses. Votre pouvoir d’achat diminue donc avec le temps si votre argent n’est pas lui aussi réévalué.
C’est en partie le cas avec les taux d’intérêts des comptes bancaires (mais vu les taux actuels, ceux-ci ne suffisent plus à compenser l’inflation d’environ 1% à 2% par année).
Et c’est encore pire si vous gardez votre argent chez vous.

Supposant qu’en 2002 nous mettions une somme d’argent sous notre matelas pour nous acheter pour 100 euros de matériel. Dix ans plus tard, soit en 2012, nous ne pourrions plus qu’acheter pour 85 euros de marchandises dû à l’augmentation des prix, soit une perte net de 15 euros (15% !) !

[source : http://www.insee.fr/fr/themes/indicateur.asp?id=29&page=achatfranc.htm]

En contrepartie, on considère que le pouvoir d’achat d’une pièce en argent de 31 grammes (1 Troy once) est resté plus ou moins le même depuis 1970 à nos jours.

Le but de l’investissement en or ou argent n’est pas tant de faire une plus-value (quoique cela reste probable), mais plutôt d’assurer son patrimoine en ayant un pouvoir d’achat constant.

Formes
L’or et l’argent se présentent sous 3 formes : les pièces, les lingots et les papier-valeurs.

Les 2 premières formes sont physiques, vous les avez dans vos mains. La dernière est un papier indiquant que vous êtes possesseurs d’une certaine quantité de métal. Malheureusement, cette forme ne vaut pas grand chose. En effet, tant que le marché se porte bien, vous pouvez toujours revendre votre titre. Mais le jour où vous aurez vraiment besoin de vos avoirs parce que la marché se sera écroulé, vous vous rendrez compte qu’en fait les banques ont émis plus de papiers-valeurs qu’elles n’avaient d’or ou d’argent en stock, et votre patrimoine ne vaudra plus rien.

Il ne faut donc surtout pas investir sous cette forme si vous souhaitez protéger votre patrimoine, mais bel est bien sous une forme physique.

Les lingots offrent une meilleur ratio prix/quantité que des petites pièces. Par contre ils restent plus difficile à transporter ou à échanger du fait de leur valeur. Si vous devez en revendre une petite partie, cela sera plus facile avec des pièces (un lingot ne se découpe pas…).

Dans les pièces intéressantes à acquérir, nous pouvons citer :

Pièces en or :

  • vreneli (pièce de la confédération suisse)
  • napoléon (pièce française)
  • Maple Leaf Or (pièce canadienne)

Pièces en argent :

  • Maple Leaf Argent (pièce canadienne)
  • Silver Eagle (pièce américaine / USA)

Où acheter ?
La première bonne adresse est votre banque. Ce n’est peut-être pas le meilleur prix, mais vous avez l’assurance d’avoir des produits originaux.

Il existe aussi un certain nombres d’organisme privé qui vous offrent des services d’achat d’or ou d’argent. Mais attention de bien se renseigner à l’avance sur la crédibilité de ces derniers.

Dans une moindre mesure, il est possible de trouvez des particuliers vendant de petites quantités de pièces, le plus souvent en argent, sur des marchés ou sur place de marché en ligne. Attention, surtout si vous n’êtes pas connaisseur, à ne pas vous faire avoir.

Dans tous les cas, faites très attention aux offres sur internet, tel eBay. Comme vous ne pouvez pas touchez la marchandise, il est très facile de se retrouver avec de la contrefaçon.

Stockage
Bien évidemment tout dépend de la quantité. Mais vu le prix de l’or, même une grande valeur sera représentée par un lingot de petite taille, donc facilement stockable (par exemple, au cours de mai 2012, 100 grammes d’or vaut 4971 dollars).

Le premier réflexe serait de le stocker dans un coffre à la banque (en fonction de la confiance que vous attribuez à votre banque).
Vous pouvez aussi stocker votre réserve de métal à la maison, soit dans un coffre soit dans une cache.

Combien dois-je investir ?
Tout dépend de votre optimisme quand à l’évolution des marchés financiers. Si vous êtes optimiste, un petit 10% de votre patrimoine devrait être suffisant. Si vous êtes plutôt pessimiste, on vous conseille plutôt autour des 30%.
Chacun doit adapter son plan d’investissement à ses moyens et besoins.

Liste des family offices à Paris

Un family office est une structure spécialisée dans la gestion de patrimoine d’une famille (plus d’informations ici).

Introduction
Cette liste est présentée à titre informative et n’engage d’aucune manière le site gestion-de-mon-patrimoine.com sur la qualité des prestations offertes par ces établissements.

Liste non exhaustive des family offices

  1. 1854Patrimoine (http://www.1854patrimoine.com)
  2. Abacus Conseil (http://www.abacusconseil.com)
  3. Agami (http://www.agami.com) Présent à Paris, Lyon et Bruxelles
  4. AGH Conseil (http://www.agh-conseil.com)
  5. Anthony & Cie (http://www.antco.fr) Présent à Paris, Londres et Côte d’Azur
  6. Audit & Conseil Patrimonial (http://www.audit-conseil-patrimonial.fr)
  7. Antium France (http://www.antium-france.com/family-office)
  8. DE JONGHE FINANCE (http://dejonghe-finance.com) Présent à Paris, Bordeaux, Cannes, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Nantes, Périgueux, Toulouse, Bruxelles, Londres et New York
  9. DeLignières Patrimoine (http://dlpatrimoine.fr) Présent à Paris et Vannes
  10. Family Business Group (http://www.familybusinessgroup.fr) Présent à Paris, Lyon et Bruxelles
  11. Family Partners (http://family-partners.fr)
  12. FAMILITY (http://famility.fr)
  13. Financière Margot (http://www.financieremargot.com)
  14. Gosset Grainville (http://www.gosset-grainville.com)
  15. HSBC Private Bank (http://www.hsbcprivatebankfrance.com/family-office.asp)
  16. Intuitae (http://www.intuitae.com) Présent à Paris, Genève et Luxembourg.
  17. Julius Bär (http://www.juliusbaer.ch/htm/1015/fr_CH/Gestionnaires-de-fortune-independants.htm) Banque privée présente à Paris, Suisse (Genève, Lausanne, Zürich, …), Allemagne (Munich, Stuttgart, …), Italie, Autriche, Monaco, Londres, Moscou, Istanbul, Amérique latine, Asie/Pacifique et Moyen-Orient / Afrique
  18. Le family office autrement (http://lefamilyofficeautrement.com)
  19. Massena Partners (http://www.massenapartners.com) Présent à Paris et Genève
  20. Meeschaert (http://www.meeschaert.com) Présent à Paris, Bordeaux, Cannes, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Nantes, Toulouse, Bruxelles et New York
  21. MJ&Cie (http://www.mj-et-cie.com) Présent à Paris et Genève
  22. Omega Patrimoine (http://omegapatrimoine.com/)
  23. Paris Private Finance (http://paris-private-finance.com/index.php/family-office)
  24. Peace & Fortune (http://peaceandfortune.com)
  25. Pictet (http://www.pictet.com/fr/home/private_clients/family_office.html) Banque privée présente à Paris, Londres, Luxembourg, Lausanne, Genève, Barcelone, Madrid, Francfort, Bâle, Zürich, Milan, Turin, Florence, Rome, Montréal, Nassau, Tokyo, Hong Kong, Singapour, Dubaï
  26. Quilvest (http://www.quilvest.fr)
  27. Rothschild & Cie (http://www.rothschild-cie.fr/banqueprivee/?id=page6) Banque privée.

Si vous n’apparaissez pas dans cette liste et que vous offrez des services de family offices sur Paris, vous pouvez nous contacter.

Abacus Conseil (http://www.abacusconseil.com)
Agami Finance (http://www.agamifinance.com/multi-family-office.html)
Anthony & Cie (http://www.antco.fr) Présent à Paris, Londres et Côte d’Azur
Antium France (http://www.antium-france.com/family-office)
DeLignières Patrimoine (http://dlpatrimoine.fr) Présent à Paris et Vannes
Financière MJ (http://www.financiere-mj.com/fr/presentation)
Gosset Grainville (http://www.gosset-grainville.com/)
HSBC Private Bank (http://www.hsbcprivatebankfrance.com/family-office.asp)
Intuitae (http://www.intuitae.com) Présent à Paris, Genève et Luxembourg.
Julius Bär (http://www.juliusbaer.ch/htm/1015/fr_CH/Gestionnaires-de-fortune-independants.htm) Banque privée présente à Paris, Suisse (Genève, Lausanne, Zürich, …), Allemagne (Munich, Stuttgart, …), Italie, Autriche, Monaco, Londres, Moscou, Istanbul, Amérique latine, Asie/Pacifique et Moyen-Orient / Afrique
Lombard Odier Darier Hentsch (http://www.lombardodier.com/home_fr.html) Banque privée présente à Paris, Suisse (Genève, Fribourg, Lausanne, Lugano, Vevey, Zurich), Europe (Amsterdam, Bruxelles, Francfort, Gigraltar, Londres, Luxembourg, Madrid, moscou, Prague), Amérique (Montréal, Bermudes, Nassau), Asie/Pacifique (Hong Kong, Singapour, Tokyo), Moyen orient (Dubaï)
Massena Partners (http://www.massenapartners.com) Présent à Paris et Genève
Meeschaert (http://www.meeschaert.com) Présent à Paris, Bordeaux, Cannes, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Nantes, Toulouse, Bruxelles et New York
Paris Private Finance (http://paris-private-finance.com/index.php/family-office)
Pictet (http://www.pictet.com/fr/home/private_clients/family_office.html) Banque privée présente à Paris, Londres, Luxembourg, Lausanne, Genève, Barcelone, Madrid, Francfort, Bâle, Zürich, Milan, Turin, Florence, Rome, Montréal, Nassau, Tokyo, Hong Kong, Singapour, Dubaï
Quilvest (http://www.quilvest.fr)
Rothschild & Cie (http://www.rothschild-cie.fr/banqueprivee/?id=page6) Banque privée.

Les étapes de la gestion de votre patrimoine – pas à pas

La gestion de patrimoine n’est pas que l’apanage des familles fortunées. Dès que l’on possède un peu d’actifs, il devient opportun de s’inquiéter de comment le gérer au mieux.
Pour bien appréhender la question, il est nécessaire de passer par 5 étapes essentielles : réflexion, collecte, analyse, action et réévaluation.

1. Réflexion
Cette étape implique de bien définir ses besoins. Que veux-t-on obtenir de notre patrimoine ? Ou veux-t-on aller ? Vous pouvez trouvez ici une liste d’objectifs de la gestion de patrimoine.

2. Collecte
Afin d’avoir une vue exhaustive de sa situation financière, il est nécessaire de réunir l’ensemble des papiers administratifs et d’en faire une liste. Cette liste comprendra notamment :

  • vos comptes bancaires
  • vos assurances (vie, décès, …)
  • vos autres prestations (par exemple la LPP en Suisse, prestations AI – assurance invalidité, …)
  • vos différents leasings
  • vos différentes dettes et créances (emprunt hypothécaire, emprunt envers un tiers, …)
  • vos biens immobiliers (terrain, maison, …)
  • vos objets mobiliers ayant de la valeur (oeuvre d’art, meuble d’artisan, …)
  • autres avoirs…

3. Analyse
Cette étape peut se faire seul si vous avez des connaissances, ou alors vous pouvez avoir recours à un professionnel, un gestionnaire de patrimoine.
C’est le moment d’établir votre bilan patrimonial, puis d’établir une stratégie basée sur vos objectifs. De la stratégie sera tirée une série de mesures concrètes. C’est aussi à cette étape que les meilleures partenaires (banques, assurances, courtier, …) sont identifiés et choisi.

4. Action
Il s’agit maintenant de mettre en action le plan. C’est-à-dire prendre contact avec les partenaires identifiés afin de souscrire à leurs services (assurance, compte bancaire, achat/vente immobilier); c’est aussi à ce moment que le choix peut se faire entre plusieurs partenaires possibles pour un même service, qui seront départagés lors d’une négociation afin d’obtenir les meilleures conditions possibles.

5. Réévaluation
Une fois la stratégie de gestion de patrimoine identifiée et mise en place, il est nécessaire de la réévaluer périodiquement. Cela peut se faire lors d’un événement ponctuel majeur (naissance d’un enfant, divorce, gain important aux jeux, …), ou sinon environ tous les 5 ans.
En effet, les objectifs peuvent varier dans le temps et les outils (financiers entre autre) peuvent évoluer.

Les objectifs de la gestion de patrimoine

Il est fondamental de définir ses objectifs car ces derniers influent directement sur la stratégie patrimoniale à adopter.

Voici une liste d’objectifs patrimoniaux couramment rencontrés.

  • Optimiser son patrimoine.
  • Préparer et assurer ses revenus à la retraite.
  • Financer les études de ses enfants.
  • Assurer la sécurité de ses proches / conjoint en cas de malheur.
  • Préparer sa succession (possibilité de transmettre une partie de son vivant ?).
  • Diminuer la pression fiscale.
  • Sécuriser ses avoirs (éviter les aléas de la conjoncture économique et politique).
  • Liquéfier son patrimoine (disposer de liquidités immédiates).
  • Devenir autonome financièrement (vivre de ses avoirs financiers et/ou immobiliers à un terme déterminé).
  • Maintenir son pouvoir d’achat à terme.

Liste des family offices à Genève

Un family office est une structure spécialisée dans la gestion de patrimoine d’une famille (plus d’informations ici).

Introduction
La liste présentée ci-dessous est en partie issue du site de l’ ASG – Association Suisse des gérants de fortune.
Cette liste est présentée à titre informative et n’engage d’aucune manière le site gestion-de-mon-patrimoine.com sur la qualité des prestations offertes par ces établissements.
Cependant, leur appartenance à l’ASG et par conséquent à leurs différents règlements de bonne conduite est déjà un indicateur fort.

La liste complète et actualisée des membres de l’ASG est disponible ici : http://www.vsv-asg.ch/htm/mitgliederliste.htm?sprache=f.

Liste non exhaustive des family offices

  1. 1875 Finance (http://www.1875finance.ch/family-office/prestations/index.lbl)
  2. BNP Paribas (http://www.privatebanking.bnpparibas.ch/fr/nos-solutions-ingenierie-patrimoniale.shtml) Banque.
  3. CBA Asset Management (http://www.cbaonsite.ch) Présent à Genève et partenariat avec le Moyen-Orient.
  4. Courvoisier et associés SA (http://www.courvoisierfirm.com/services.htm)
  5. Crédit Agricole (http://www.ca-suisse.com/C12575DE004F6944/%28DocsByID%29/%28DDB20DAC84D693FFC1257607004C0AA3%29?OpenDocument&Lang=Fr) Banque.
  6. Credit Suisse (https://www.credit-suisse.com/ch/asset_management/fr/about_asset_management.jsp) Banque.
  7. De Pury Pictet Turrettini et Cie SA (http://www.ppt.ch/fr/gestion-de-fortunes/family-office.html)
  8. Denarius Conseils et Gestion SA (http://www.denarius.ch/en/family-office-services/other-services/index.wbp)
  9. Elystone Capital (http://www.elystonecapital.com/) Présent à Genève, Londre, Hong Kong et aux Bermudes.
  10. Family Office International (http://www.familyoffice-intl.com/)
  11. GWM Group (http://www.gwmholding.com/) Présent à Genève, Londre, Luxembourg, Madrid, Milan, New York, Paris et Rome.
  12. HBK Investments Advisory SA (http://www.hbk.ch/HTML/multi_family_office/index.php)
  13. HSBC Private Bank (http://www.hsbcprivatebankfrance.com/family-office.asp)
  14. Intuitae (http://www.intuitae.com) Présent à Paris, Genève et Luxembourg.
  15. Julius Bär (http://www.juliusbaer.ch/htm/1015/fr_CH/Gestionnaires-de-fortune-independants.htm) Banque privée présente à Paris, Suisse (Genève, Lausanne, Zürich, …), Allemagne (Munich, Stuttgart, …), Italie, Autriche, Monaco, Londres, Moscou, Istanbul, Amérique latine, Asie/Pacifique et Moyen-Orient / Afrique.
  16. MJ&Cie (http://www.mj-et-cie.com) Présent à Paris et Genève
  17. Pictet (http://www.pictet.com/fr/home/private_clients/family_office.html) Banque privée présente à Paris, Londres, Luxembourg, Lausanne, Genève, Barcelone, Madrid, Francfort, Bâle, Zürich, Milan, Turin, Florence, Rome, Montréal, Nassau, Tokyo, Hong Kong, Singapour, Dubaï.
  18. Primatrust (http://www.primatrust.ch/Primatrust.profil.html)
  19. UBS (http://www.ubs.com/1/e/ubs_ch/wealth_management_switzerland/familyadvisory.html) Banque.

 

Si vous n’apparaissez pas dans cette liste et que vous offrez des services de family offices sur Genève, vous pouvez nous contacter.

Family office

Au cours du 19e siècle au Etats-Unis de riches familles ont mis en place des structures spécifiques afin de gérer les différents aspects de leur fortune. Ces structures centrées sur une seule famille, appelé aussi « single family offices » s’occupaient de domaines variés tels que : gestion de fortune, optimisation fiscale et juridique, succession, …

Le concept de family offices s’est ensuite démocratisé. Comme peu de familles jouissent d’un patrimoine suffisant pour posséder leur propre office, certaines se sont regroupées afin de partager les services d’une structure commune, appelée « multi family office ».

Maintenant des sociétés indépendantes (voire des banques ou banques privées) offrent des services de « multi family offices » à leurs clients.

Pour qui ?
Les familiy offices s’adressent aux familles disposant d’une certaine fortune et décidées à le faire fructifier, notamment dans une optique transgénérationelle (transmission du patrimoine à ses héritiers).
Généralement le patrimoine à gérer est complexe par son ampleur (montant de la fortune), sa nature (entreprise familiale, propriétés, …) ou sa composition (investissement en bourse, immobilier, assurances, …).

Les services
Les services sont de différentes natures et englobent les aspects financiers, patrimoniaux mais aussi personnels.

De manière non exhaustive :

  • conseils en gestion patrimoniale (gestion des actifs, préservation de l’existant)
  • conseils en investissement (faire fructifier l’existant)
  • conseils juridiques
  • conseils fiscaux
  • préservation de l’harmonie familiale
  • gestion administrative personnelle (organisation de voyages, études des enfants, …)
  • mise en place de projets philanthropique
  • succession

Le patrimoine : actifs et passifs

Le patrimoine est constitué de 2 catégories, les actifs et les passifs.

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, le contenu de ces catégories va varier, mais le principe reste le même : les actifs regroupent les possessions évaluées au prix du marché, et les passifs regroupent les dettes et autres engagements.

Pour un particulier

Actifs

  • propriétés foncières et immobilières, c’est à dire le patrimoine immobilier
  • propriétés professionnelles et parts d’entreprises
  • placements financiers (comptes bancaires et portefeuille boursier – comprenant actions, obligations et produits dérivés)
  • meubles, équipements domestiques et véhicules
  • objets d’art et de collection
  • brevets et droits d’auteur (considéré comme de la propriété intellectuelle)

Peut aussi y être intégré la valeur actuarielle des rentes et pensions à toucher.

Passifs

  • emprunts (contient tous les crédits – consommation et immobiliers)
  • dettes fiscales et sociales
  • dettes envers d’autres personnes

En résumé, toutes les dettes/emprunts d’argent envers des tiers.

Pour une entreprise
On doit prendre ici les différents postes figurant au bilan de l’institution.

Actifs

  • actifs courants (possession de liquidités / trésorerie, stocks et créances)
  • actifs non courants (immobilisation financière – actions, prêts, …, immobilisations corporelles – ordinateur, immeuble, …, immobilisations incorporelles – fichier clients, marques, …)

Passifs

  • capitaux propres
  • passifs courants (provisions, emprunts, …) – réglé dans les 12 mois
  • passifs non courants (idem mais réglé à plus longue échéance)

Le bilan patrimonial

Qu’est-ce que c’est ?
Le bilan patrimonial permets de faire le point sur l’ensemble des biens d’une personne ou d’une institution.

A quoi sert-il ?
Il permet d’avoir une vision d’ensemble et d’établir la meilleure stratégie de gestion en fonctions des besoins et objectifs.

Quand faut-il le faire ?
Pour un particulier, il peut être fait en tout temps, mais doit être envisagé sérieusement à partir de 40 ans, notamment en vue d’anticiper les revenus à sa retraite. Il faudrait ensuite le renouveler tous les 5 ans.

Pour une entreprise c’est un document de travail synthétisant les différents bilans. Il devrait donc être mis-à-jour régulièrement.

Qui le fait ?
Le bilan patrimonial est établi par un professionnel, appelé gestionnaire de patrimoine; il peut collaborer notamment avec d’autres spécialistes tels que notaires, experts-comptables, avocats fiscalistes ou agents immobiliers. Etant généralement indépendant, ses conseils seront pertinents mais il percevra des honoraires.
Il est aussi possible d’avoir recours à un banquier ou un assureur; l’avantage étant que la prestation est souvent gratuite. Cependant, leur avis risquent d’être un peu plus biaisé notamment en essayant de mettre en avant des produits maison.

Comment le faire ?
Etape 1.
Tout d’abord, il faut définir les besoins et objectifs du client. Ceux-ci permettront de définir la stratégie et les actions à appliquer. En effet, financer sa maison ou assurer un complément à sa retraite nécessitent des approches différentes. Les objectifs peuvent être à court terme (1 an), moyen terme (2 à 3 ans) ou long terme (plus de 5 ans).

Etape 2.
Le professionnel effectue une analyse de :

  • la situation familliale (enfants, régime matrimonial, …)
  • la situation professionelle (salaire, précarité, âge de la retraite, …)
  • la situation fiscale (nature et poids des impôts)
  • la situation patrimoniale (recensement de l’intégralité des actifs et des passifs)
  • autres critères (envies du client, aversion au risque, …)

Etape 3.
Le professionnel analyse la situation afin de déterminer les forces et faiblesses de la situation (trop d’immobilier, trop d’argent inactif, …).
Son analyse comprendra en outre :

  • des propositions pour améliorer la situation (investissement, défiscalisation, …)
  • une étude du budget (afin de déterminer si des optimisations / économies sont possibles)
  • une simulation afin de quantifier l’impact de ses propositions

Attention ! c’est généralement à ce moment que le professionnel (surtout s’il n’est pas indépendant) peut proposer des produits maisons. Il ne faut donc rien signer de suite, mais prendre son dossier à la maison, et y réfléchir à tête reposée.

Etape 4.
Si les propositions ont convaincus le client, le gestionnaire de patrimoine est en mesure de mettre en oeuvre son plan d’action.

Il est aussi tout à fait possible, voire même recommandé, de faire faire un bilan patrimonial auprès d’un autre professionnel, afin de comparer les résultats.

La gestion de patrimoine

Le patrimoine d’une personne, d’une famille ou d’une société est composé de ses biens (mobiliers ou immobiliers) retranchés de ses dettes et engagements financiers.

Patrimoine net = patrimoine brut  – dettes et engagements

Le but de la gestion de patrimoine est d’optimiser le rendement et l’utilisation de ce dernier en fonction des besoins et objectifs du détenteur.
A partir d’un certain niveau d’avoirs, cette activité est aussi appelée gestion de fortune.

Le patrimoine peut être amoindri par plusieurs facteurs, tels que les les prélèvements fiscaux ou les droits de mutation et de succession.

Le rôle de la personne en charge de la gestion, appelé conseiller financier ou gestionnaire de patrimoine ou « private asset manager » (pour les pays anglo-saxons), sera de déterminer les meilleurs stratégies pour chaque situation et besoins/objectifs.

Quelques exemples de besoins / objectifs :

  • financer les études de ses enfants : des placements à moyen terme pour éviter de bloquer l’argent trop longtemps
  • assurer l’avenir de sa famille en cas de malheur : si le capital actuel ne suffit pas, possibilité de souscrire une assurance décès, voire une option « invalidité »
  • assurer l’avenir de son conjoint
  • préparer sa succession : en fonction de votre lieux de résidence et de votre fortune, des droits de succession plus ou moins élevés seront prélevés sur votre héritage.

 

- top4 - bids5